les figures de style antigone

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

les figures de style antigone

مُساهمة  ЯїƒĩЎấ في الثلاثاء فبراير 02, 2010 5:03 pm

La gradation: le gradation est une figure de rhétorique consistant en une succession d'expressions allant par progression croissante ou décroissante.
exp: viiles, nations, millions de peuples.

La métonymie: c'est une figure qui vise le contenat pour le contenu, la cause pour l'effet, matière pour l'objet.
exp: Ils burent un verre ensemble. À l'entrée des joueurs, le stade s'est levé.

l'euphémisme:un euphémisme est une figure de rhétorique qui consiste à atténuer ou adoucir une idée déplaisante.
exp: C'est une femme d'un certzain age, il repose en paix..

La litote:la litote est une phrase à la forme negative ou non ayant un sens positif. On en dit moins pour en faire entendre plus
exp: Va je ne te hais pas ( Je t'aime).

La periphrase:En conséquence, la périphrase nécessite une bonne connaissance du sujet pour être comprise
exp : le roi de Maroc Mohamed 6),la capitale économique ( casa)..

L'athiprase: c'est dire le contraire de ce qu'on pense
exp: c'est malin ( tu es idiot)..

L'anaphore( ou la repetition): répéter on reprend plusieurs fois le même mot.
exp: rappelle-toi, rappelle-toi Barbara.

Le parellélisme:Le parallélisme est une figure de rhétorique qui consiste à juxtaposer ou à coordonner deux phrases ou membres de phrase ayant une structure identique.
exp: Femme noir, femme obscure...

la synecdoque: on emploi un mot qui fait partie de la personne dont on va parler
exp: Le fer= l'épée, jean=pantalon en jean.

l'hyperbole: on emploi des termes trop fort et exagérés.
exp:La liberté, c'est le bonheur, c'est la raison, c'est l'égalité, c'est la justice , C'est un géant = c'est un homme de grande taille.

L'oxymore: on fait coexister 2 termes de sens contraire a l'interieur du même groupe.
exp: "Par une froide matinée de décembre" opposition entre "matinée" qui représente le début de la journée et "décembre", mois de la fin d'année.

L'ellipse: on omet des termes qui peuvent se deviner.
exp: Le ciel est nuageux, le temps sombre.

l'anacoluthe: on provoque un écart par rapport à la syntaxe courante.
exp:Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé.



Exercice :


Identifiez la figure de style dans les phrases suivantes:

SUPPORT : Antigone de J.Anouilh

1-Maintenant, tout est déjà rose, jaune, vert. C’est devenu une carte postale.
2-Le jardin dormait encore.
3-C’est beau un jardin qui ne pense pas encore aux hommes.
4-J’ai glissé dans la campagne sans qu’elle s’en aperçoive.
5-Ah ! C’est du joli ! C’est du propre !
6-Allons, ma vieille bonne pomme rouge.
7-Et il y aura les gardes…avec leur regard de bœuf.
8-Tu penses que toute la ville hurlante contre toi…C’est assez,
9-je suis noire et maigre. Ismène est rose et dorée comme un fruit.
10-Et tu risques la mort maintenant que j’ai refusé à ton frère ce passeport dérisoire, ce bredouillage en série sur sa dépouille, cette pantomime dont tu aurais été la première à avoir honte et mal si on l’avait jouée.
11-Ni pour les uns, ni pour ton frère ?
12-J’ai le mauvais rôle et tu as le bon.
13-Tu as toute la vie devant toi….Tu as ce trésor, toi, encore.
14-La vie, c’est un livre qu’on aime, c’est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu’on tient bien dans sa main.
15-On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu’ils trouvent.
16-Tu es en train de défendre ton bonheur en ce moment comme un os.
17-c’est vous qui êtes laids, même les plus beaux.
18-Allons vite, cuisinier, appelle tes gardes !
19-Tu as choisi la vie et moi la mort.
20-Nous allons tous porter cette plaie au côté, perdant des siècles.
21-Oublie-la, Hémon ; oublie-la, mon petit.
22-Tout Thèbes sait ce qu’elle a fait.
23-Antigone ne peut plus vivre. Antigone nous a déjà quittés tous.
24-Crois-tu que je pourrai vivre, moi, sans elle ?
Crois-tu que je l’accepterai, votre vie ?
25-et votre agitation, votre bavardage, votre vide, sans elle.
26-Créon, il en sorti comme un fou. (Il=Hémon).
27-Il est parti, touché à mort.
28-Nous sommes de ceux qui lui sautent dessus quand ils le rencontrent, votre espoir, votre cher espoir, votre sale espoir !
29-ce dieu géant qui m’enlevait dans ces bras et me sauvait des monstres et des ombres, c’était toi ?
29-Un vrai petit garçon pâle qui crachera devant mes fusils.
30-Ô tombeau ! Ô lit nuptial ! Ô demeure souterraine !
31-Il faut pourtant qu’il y en ait qui mènent la barque.
32-Et il se lève, tranquille, comme un ouvrier au seuil de sa journée.
33-Dites, à qui devrait-elle mentir ? À qui sourire ? À qui se vendre ?



LES FIGURES DE STYLE : CORRIGE
SUPPORT : Antigone de J.Anouilh

1-Maintenant, tout est déjà rose, jaune, vert. C’est devenu une carte postale. (Métaphore).
2-Le jardin dormait encore. (Personnification)
3-C’est beau un jardin qui ne pense pas encore aux hommes. (Personnification)
4-J’ai glissé dans la campagne sans qu’elle s’en aperçoive. (Personnification)
5-Ah ! C’est du joli ! C’est du propre ! (Antiphrase)
6-Allons, ma vieille bonne pomme rouge. (Métaphore)
7-Et il y aura les gardes…avec leur regard de bœuf. (Métaphore)
8-Tu penses que toute la ville hurlante contre toi…C’est assez, (Métonymie)
9-je suis noire et maigre. Ismène est rose et dorée comme un fruit. (Antithèse/ Comparaison)
10-Et tu risques la mort maintenant que j’ai refusé à ton frère ce passeport dérisoire, ce bredouillage en série sur sa dépouille, cette pantomime dont tu aurais été la première à avoir honte et mal si on l’avait jouée. (Métaphore)
11-Ni pour les uns, ni pour ton frère ? (Parallélisme)
12-J’ai le mauvais rôle et tu as le bon. (Antithèse)
13-Tu as toute la vie devant toi….Tu as ce trésor, toi, encore. (Métaphore)
14-La vie, c’est un livre qu’on aime, c’est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu’on tient bien dans sa main. (Métaphore)
15-On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu’ils trouvent. (Comparaison)
16-Tu es en train de défendre ton bonheur en ce moment comme un os. (Comparaison)
17-c’est vous qui êtes laids, même les plus beaux. (Antithèse)
18-Allons vite, cuisinier, appelle tes gardes ! (Métaphore)
19-Tu as choisi la vie et moi la mort. (Antithèse)
20-Nous allons tous porter cette plaie au côté, pendant des siècles. (Métaphore)
21-Oublie-la, Hémon ; oublie-la, mon petit. (Anaphore)
22-Tout Thèbes sait ce qu’elle a fait. (Métonymie)
23-Antigone ne peut plus vivre. Antigone nous a déjà quittés tous. (Euphémisme)
24-Crois-tu que je pourrai vivre, moi, sans elle ?
Crois-tu que je l’accepterai, votre vie ? (Anaphore)
25-et votre agitation, votre bavardage, votre vide, sans elle. (Gradation)
26-Créon, il est sorti comme un fou. (Il=Hémon). (Comparaison)
27-Il est parti, touché à mort. (Hyperbole)
28-Nous sommes de ceux qui lui sautent dessus quand ils le rencontrent, votre espoir, votre cher espoir, votre sale espoir ! (Gradation)
29-ce dieu géant qui m’enlevait dans ses bras et me sauvait des monstres et des ombres, c’était toi ? (Métaphore)
29-Un vrai petit garçon pâle qui crachera devant mes fusils. (Métonymie)
30-Ô tombeau ! Ô lit nuptial ! Ô demeure souterraine ! (Métaphore/Périphrase)
31-Il faut pourtant qu’il y en ait qui mènent la barque. (Métaphore)
32-Et il se lève, tranquille, comme un ouvrier au seuil de sa journée. (Comparaison)
33-Dites, à qui devrait-elle mentir ? À qui sourire ? À qui se vendre ? (Anaphore/Gradation).

ЯїƒĩЎấ

عدد المساهمات : 8
تاريخ التسجيل : 30/01/2010

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: les figures de style antigone

مُساهمة  ЯїƒĩЎấ18 في الأربعاء سبتمبر 15, 2010 6:15 am

ثانوية مولاي علي الشريف تلاميذ الحسيمة
www.moulayalichref.3oloum.com

منتذى يهذف الى إرساء ثقافة التواصل و التشارك بين التلاميذ و الفاعلين التربوين - ثانوية مولاي علي الشريف

ЯїƒĩЎấ18

عدد المساهمات : 5
تاريخ التسجيل : 15/09/2010

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى